Présentation de l'Association

L'Association se propose de garder le contact avec tous ceux qui, à un moment donné, ont été elèves, enseignants, membres du personnel éducatif, d'administration ou des services à l'Ecole Saint-François d'Assise et/ou au collège-lycée Immaculée-Conception Beau Frêne.

Avoir fait partie de cette communauté éducative pendant les années de présence dans l'établissement ne signifie pas qu'on s'en détache, qu'on l'abandonne, lorsqu'on a quitté l'établissement. 

Ce que l'on a partagé ensemble doit permettre de garder des liens d'amitié solides.

L'association donne aux Anciens l'occasion de se retrouver au moins deux fois l'an : 

- au début du mois de décembre - aux alentours du 8 décembre, fête de l'Immaculée-Conception - pour l'Assemblée générale statutaire, suivie d'une messe et d'un repas. 

- le jeudi de l'ascension à Lourdes pour le traditionnel pélerinage

De plus, elle réunit chaque année les lauréats des examens de l'année scolaire précédente, pour leur permettre de se retrouver et leur faire connaître l'Association. 

Le traditionnel pèlerinage des anciens

Les archives de l'établissement relatent en ces termes l'hiver 1887-1888

"L'épreuve que la Providence ménage presque toujours aux oeuvres qu'elle se propose de féconder et de bénir ne fut pas épargnée à l'Ecole de l'Immaculée-Conception dès le jour où elle vint se fixer à Longchamps. La maladie s'abattit sur la population scolaire. Les fièvres affectèrent un nombre très important d'élèves. L'humidité régnait partout, beaucoup d'externes restaient à la maison. Les pensionnaires remplissaients l'infirmerie tandis que d'autres étaient renvoyés, malades, dans leurs familles. Roséole, rougeole et scarlatine frappèrent, à des degrés diversn pratiquement tous les elèves. 

Le 9 novembre 1887, le Supérieur (M. l'Abbé Pierre LURDE (1848-1918), supérieur de l'IC de 1884 à 1897). fait le voeu d'élever dans le parc du Collège un fac-similé de la Grotte de Lourdes "si Dieu accorde que, dans l'année, nous n'ayons pas à licencier le Collège". Il promit également d'aller chaque année en Pélerinage à Lourdes. Le 31 décembre, on appprend la mort du petit Maurice Lafond. La rentrée des vacances du 1er de l'an est reportée au 13 janvier.

Quelques grands Elèves décident d'ériger dans la cour des grands externes une statue en fonte de Notre-Dame de Lourdes.

Ce fut le dimanche 15 janvier 1888 qu'eut lieu la bénédiction de cette statue. Quant à la Grotte, elle fut inaugirée le 8 mai 1889. Pendant le mois de Mai, dans chaque classe, on avait l'habitude de traiter en prose ou en vers, en français ou en latin, des sujets littéraires se rapportant à la Sainte Vierge.

A partir de 1898, ces "exercices en l'honneur de Marie" furent remplacés par un pélerinage annuel, fait à Lourdes, le jour de l'Ascension."